Notre sponsor principal !

Depuis 41 ans la NCDXF est aux côtés des opérateurs d'expéditions

Une faune et une flore unique

Espèces protégées

Un refuge pour tortues de mer et oiseaux en voie de disparition

15°53'27" Sud 54°31'23" Est

Un vrai défi pour parvenir à activer cette île de l'Océan Indien

Une opération conjointe de membres de F6KOP et F6KDF - Lyon DX Gang

9e entité la plus recherchée de la liste DXCC

Merci de nous aider à rendre cet événement possible

FT4TA - du 30 Octobre au 10 novembre 2014 - 70000 contacts réalisés

On l'a fait !

Après tant d’années de préparation, de nuits blanches, de problèmes à régler quotidiennement, on a du mal à réaliser que FT4TA est maintenant en partie derrière nous. Nous avons tous travaillé, pensé, revé « Tromelin » pendant tant de mois !

A l’heure ou j’écris ces quelques mots nous sommes à Mayotte. Hier notre petit avion est venu nous chercher à Tromelin après nous y avoir deposé quelques 10 jours plus tôt. Que d’émotions au moment du départ !

Quel soulagement. Les opérations radios ont pu être menées « comme sur le plan », les actions de communication et de promotion du radioamateurisme ont été également un succès. Nous y reviendrons et débrieferons en détail dans les semaines qui arrivent. L’expérience passée a montré que ce type de projet présente des risques majeurs et que tout peut mal tourner à tout moment, l’organisation, le transport, l’énergie, les pannes, heureusement rien de tout ce ne nous est arrivé et c’est bien le plus important. Ceci n’est pas du au hasard, mais à la préparation minutieuse réalisée par l’équipe.

Sur l’ile, notre motivation a été sans faille de la première à la dernière minute. Le travail acharné à peine le pied posé à Tromelin a permis, dès la permière nuit, de nous attaquer à nos objectifs. Amateurs de bandes basses nous savions qu’il ne fallait rater aucune chance, le montage de la verticale et le lancement du 160 s’est avéré payant. Nous ne doutons pas que les amateurs auront apprécié, d’autant que les conditions n’auront jamais été aussi bonne que cette nuit là. Dans le même temps, nous avons démarré jusqu’à 4 stations sur les bandes plus hautes. Quel travail réalisé en seulement quelques heures, les réglages se sont terminé à la lampe frontale. 2000 qso étaient déjà dans le log à l’aube, nous avons ensuite coupé un minimum de temps dès le lendemain, malgrè le vent et la chaleur, pour reprendre les installations d’antennes.

Nous restons soufflés par la demande et donc la taille des pileup. Bien que tous les membres de l’équipe n’en soient pas à leur première, aucun ne s’était déjà retrouvé face à une telle demande. UP 5, 5 to 10, to 20 … quelles que soient les instructions nous avons très vite constaté que les bandes se remplissaient. Souvent, attraper même quelques lettres relevait de l’exploit tant les pileup étaient denses, quel que soit le mode, la bande et l’heure du jour ou de la nuit. Les opérateurs ont été mis à rude épreuve pour tenir les rates sans faire d’erreur de log. Ne chassant pas le nombre de contact, et restant sur nos objectifs, nous avons suivi nos prévisions de propagation pour donner des chances aux quatre coins de la planète en donnant des instructions pour orienter le trafic. Cela nous semble avoir été globalement payant. Quelques fois se faire respecter fut difficile et nous aurions sans doute pu faire un peu plus de contact sans ces pertes de temps.

Nous avons pu profité des excellentes conditions sur les bandes hautes. Le Japon dès notre levé de soleil, la côté ouest US au long path, ensuite d’europe toute journée, puis les Amériques. Ajoutons à cela d’autre zones de plus faible population, et souvent tout ce petit monde en même temps sur la même bande ! Nos échanges quotidiens avec nos pilotes ont permis d’adapter notre trafic. Cependant quelques « conseils » n’étaient pas judicieux. Pour exemple trafiquer sur 20m h24 nous aurait fait perdre 12h de radio par jour, la bande étant totalement fermée peu après le lever de soleil pour se reouvrir la nuit tombée. On nous a également demandé de limiter les splits, ceux-ci ont clairement été réduit chaque fois que possible au minimum nécéssaire pour permettre de décoder des indicatifs. Certains demandaient plus de bandes basses, moins de bandes basses, plus de rtty, moins de rtty, etc…

Le timbre de l'expédition

Le timbre de l'expédition

Gageons que nous aurons satisfait un maximum de radioamateur de part le monde. Avec plus de 1000 qsos par jour par opérateur en respectant les ouvertures de chacun, en devant gérer à la fois les vacations radios, la logistique de la vie sur l’île, les améliorations continues de nos installations, les envois de logs et échanges avec nos pilotes, et quelques fois un peu de sommeil, on ne peut qu’apprécier les efforts.

Les objectifs étaient affichés et soutenus par la communauté, nous pensons aujourd’hui avoir relevé le défi. Cerise sur le gateau, nous avions réservé la surprise des logs sur LOTW. Un compte rendu plus détaillé suivra en temps voulu. Cela sera l’occasion de vous conter cette formidable aventure dans ses détails. Nous reviendrons égalements avec des statistiques, ce qui a bien ou moins bien marché, les choses à améliorer. Nous expliquerons également ce qui a sans doute été moins vu par la population mondiale, mais qui est peut-etre le plus important puisque notre expédition est un formidable outil de promotion pour le radiamateurisme, vers les TAAF, les écoles, les officiels, les journalistes, etc. Concretement, aujourd’hui contactez Yann F1NGP notre Qsl manager pour tout ce qui concerne les qsl et les logs. Nous allons faire en sorte d’éditer la carte QSL dans les meilleurs délais, c’est notre webmaster, Cedric F5UKW, qui sera en charge du design. Pour rappel, les courriers seront affranchies avec le timbre spéciallement édité par les TAAF pour notre expédition, et expédiés depuis Tromelin. Nous avons des milliers de photos et des centaines d’heure de vidéo que nous avons hate de partager pour vous faire ressentir la magie de Tromelin. Les mots manquent pour remercier suffisament les TAAF de nous avoir permis de réaliser cette expédition : MERCI !

Quelle aventure humaine incroyable,

73’s de Seb F5UFX, pour l’équipe FT4TA, QRT

60ème anniversaire

60ème anniversaire

Notre expédition marque le 60ème anniversaire de la première activité depuis Tromelin. En 1954, c'est Marc FB8BK/T, présent sur l'île pour le compte de Météo France qui fut le premier à mener une opération radioamateur.

Un accès difficile

Un accès difficile

Pas de port et aucune possibilité d’accostage en toute sécurité sur la plage. L’accès à l’île est possible en utilisant la piste d’atterrissage, entretenue par le personnel des TAAF. C’est par les airs que nous avons rejoint Tromelin.

Territoire protégé

Territoire protégé

Les animaux présents sur l’ile sont essentiellement des bernard-l’hermite, des colonies d'oiseaux marins et des tortues vertes qui trouvent sur les plages de Tromelin un endroit paisible pour pondre.

Tromelin2014 DxPedition

Les membres de l'expédition sont Seb F5UFX, Michel FM5CD, Flo F5CWU, Vincent F4BKV, Franck F4AJQ, Fred F5ROP, Guillaume F4FET

Merci !

Merci de nous avoir aidé à réunir le budget nécessaire à la réalisation de cette aventure.

L'équipement

Jusqu'à 6 stations ont été utilisées simultanément dans les 3 différents modes.

Log en ligne

Le log est disponible sur Clublog et sur LOTW !

HAUT