Nos objectifs

Une opportunité d’effacer Tromelin du Top 10

Classé au 10ème rang des entités les plus recherchés selon le DX Magazine et 9ème selon ClubLog, Tromelin est l’un des DXCC les moins souvent actifs et recherché par plus de 75% des personnes ayant participé aux sondages.

La dernière activité remonte à 2000 avec l’équipe FR/F6KDF/T, qui à l’époque avait réalisé 50,000 QSO. Depuis 14 années, aucune autorisation n’avait été délivrée à une équipe de radioamateur.

En septembre dernier, nous avons obtenu des autorités compétentes une autorisation d’accès et de séjour pour 6 personnes entre le 30 octobre et le 10 novembre 2014.

Nous mesurons pleinement l’enjeu d’une telle activité et l’intérêt suscité par notre opération. Depuis plusieurs mois nous travaillons à organiser la logistique et à rassembler l’équipement qui sera expédié à la Réunion avant de rejoindre Tromelin aux côtés de l’équipe.

Les statistiques sont unanimes. Quel que soit le continent, Tromelin est une entité DXCC très recherchée et plusieurs milliers de DX’ers à travers le monde seront à l’affut pour nous contacter.

Nous seront actifs du 160 au 10m en CW/SSB et RTTY. Les ouvertures avec les USA et le Japon seront courtes. 
 Nous mettrons tout en œuvre pendant ces créneaux horaires pour donner aux radioamateurs de ces parties du monde la chance de nous contacter.

Une planification réalisée conjointement avec les indications de nos stations pilotes permettra d’ajuster au mieux notre activité en fonction des conditions de propagation du moment et des remarques faites par la communauté amateur.

carte-iso

Parlons budget

Comme vous le savez, les opérations depuis des îles isolées sont des aventures onéreuses. Afin de nous rendre à Tromelin, nous sommes obligés d’affréter un avion agréé par les autorités pour convoyer l’équipe et son équipement. C’est le poste de dépenses le plus important. En dehors des avions militaires, seuls de petits appareils peuvent se poser sur la piste, ce qui impliquera plusieurs rotations entre la Réunion et Tromelin, tant à l’aller qu’au retour.

Afin de maitriser les coûts logistiques, nous avons définis une liste de matériel nécessaire devant répondre à trois principaux critères: poids, performances, fiabilité.

Grâce à l’aide inestimable de plusieurs partenaires commerciaux, nous espérons être en mesure de limiter nos dépenses sans renier sur notre efficacité et la qualité de nos signaux, en utilisant les équipements prêtés gracieusement par ces derniers pour compléter le matériel personnel que nous emportons.

HAUT