L’île de Tromelin

Ile-EparseTromelin est une île Française de l’océan Indien, rattachée aux Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF).

Au même titre que les autres îles composant les Eparses (Bassa Da India, Glorieuses, Juan de Nova, Europa), elle appartient au cinquième district des TAAF depuis 2007.

Située à 450 km à l’Est de Madagascar, l’île constitue le sommet émergé d’un volcan sous- marin, ou un atoll surélevé; les scientifiques restent partagés sur ce point. Son point le plus haut ne dépasse pas 7m d’altitude.

Elle est ceinturée d’une barrière de corail particulièrement dangereuse pour la navigation, rendant l’accès maritime extrêmement délicat, même lorsque les conditions météo sont favorables. Aucun port n’existe. Seul un mouillage au large est possible. Un aérodrome, achevé le 20 juin 1954 et une piste de 1050m en sable durci permettent un accès aérien.

Depuis le 7 mai 1954, l’île possède une station météorologique avec une présence humaine permanente. Des observations de vent par radio-théodolite y sont effectuées et servent à la détection cyclonique dans cette région de l’océan Indien.

Timbre TromelinL’île est plate et le terrain sablonneux avec de nombreux blocs coralliens. A cause des conditions climatiques sévères, la flore y est peu développée et se compose essentiellement d’herbes grasses et d’arbustes. A contrario, la faune est très intéressante avec de nombreuses colonies d’oiseaux de mer et de tortues. Classées en réserves naturelles depuis 1975, les îles Eparses servent de témoin « référence » à de nombreuses études scientifiques.

Vue aerienne

HAUT